CARTE BLANCHE À STÉPHANIE DU BLOG CUISINE MOI UN MOUTON.

Après un début d’année sur les chapeaux de roues, nous avions besoin d’un week-end détente. Mots de passe ? Relaxation, bien-être, gourmandise et pourquoi pas, un peu de sport mais sans transpi. Résultat, nous avons opté pour les rives du lac du Bourget. Deux jours relax pour repartir du bon pied. Mission réussie !

La nuit au bord du lac

C’est sous un soleil éclatant que nous avons pris nos quartiers au bord du lac du Bourget, au château de Bourdeau, une ancienne maison-forte remaniée au XIXe siècle. Un point de vue imprenable sur le lac ! L’idée de se réveiller au calme dans un paysage de lac et de montagnes nous a dopées ! Le soir, ambiance romantique au village voisin du Bourget-du-Lac ! Nous avons pris une table au restaurant Atmosphères, étoilé au Michelin. Un fier chalet posé sur les hauteurs et dans notre assiette un poisson rehaussé par un vin de Savoie. Du bonheur en concentré

Golf et spa

Le lendemain, direction Aix-les-Bains pour une initiation au golf.  Une activité qui permet de se détendre tout en s’activant. On a terminé vaillamment le parcours 18 trous du golf d’Aix-les-Bains mais franchement sans fatigue, grâce à la voiturette qui vous emmène presto entre chaque coup. Et tout ce vert ça repose l’esprit.

Une table au bord de la plage

Pour le déjeuner, on s’est choisi une petite table au bord de l’eau au restaurant La Plage. Ambiance estivale avec une plage de sable mais sans la foule !

Un peu plus tard, nous avons exploré Aix-les-Bains à pied dont l’histoire est étroitement associée au thermalisme. Depuis l’époque romaine, une partie de l’Europe vient se rafraîchir ici. C’est notre tour ! La séance au spa La Parenthèse nous a apporté relaxation et bien-être en quelques minutes.

Soirée au château de Bourdeau

Pour l’anecdote, son restaurant Le Chat qui Nage fait référence à la Dent du Chat, un massif proche et qui offre une vue époustouflante sur le lac. Mais pour nous, aucune ascension (difficile paraît-il) mais un dîner d’inspiration asiatique. Des sauces mirin et de soja mêlées astucieusement à des compositions occidentales. Et c’est sans compter les desserts, tous très fins.

Sur l’eau, c’est plus beau

Le lendemain, on a embarqué avec Jean-Luc de Jlak, pour une croisière le long de la rive ouest, la plus sauvage et la plus poissonneuse ! L’avantage avec le bateau, c’est qu’on a toujours un point de vue admirable. Arrêt devant l’abbaye de Hautecombe, magnifique monastère cistercien posé au-dessus des eaux et remontée du canal de Savières jusqu’au charmant village de Chanaz, la « petit Venise savoyarde ». Une escapade vraiment dépaysante dans un cadre préservé.

Une cuisine fine et un cadre magnifique

Pour notre dernier déjeuner nous avions rendez-vous au restaurant Le Belvédère à la Chambotte. Ce n’est pas un secret de dire que la vue y est sublime. Le panorama seul pourrait suffire mais s’attabler ici offre un sentiment de plénitude.

Nous avons eu le plaisir de découvrir le lavaret en plat chaud cette fois-ci. C’est un poisson à la chair fine et raffinée qui se marie parfaitement avec des touches sucrées, la framboise en l’occurrence. Une réussite.

Un bain pour finir

Pour la dernière escale nous avons été dorlotées aux Thermes Chevalley : spa, hammam, piscine d’eau thermale, l’essentiel pour se détendre. Trente minutes dans l’eau suffisent pour rentrer avec une peau de pêche ! Et avec la pêche !

CARTE BLANCHE À
Stéphanie

 

Photographe, curieuse et un peu fofolle, passionnée de voyages et de cuisine.
À retrouver sur son blog : cuisinemoiunmouton.com.

Organisez votre séjour au lac du Bourget ici
  • Lac du Bourget
    HISTOIRE ET CONTE DE FÉES
    2 jours / 2 nuits
  • Lac du Bourget
    SAVEURS ET TERROIR
    4 jours / 3 nuits
  • 4 Lacs Golf
    QUE ÇA SWINGUE !
    4 jours / 4 nuits
Savoie Mont Blanc