CARTE BLANCHE À MAÏDER OYARZABAL

De Samoëns à Chamonix, entre via ferrata, parapente, canoraft, voici le récit de mes aventures en Savoie Mont Blanc accompagnée de mon collègue vidéaste Adrien. Un séjour résolument sportif ponctué de belles rencontres avec des passionnés : savoyards d’origine ou d’adoption qui font de la montagne leur terrain de jeux et un espace de partage.

Via ferrata du Mont.
Vaincre son appréhension et prendre de la hauteur.

 

Arrivés à Samoëns, nous partons tester notre vertige pour une sortie en via ferrata accompagnés de François du Bureau des Guides.  Baudrier, longe, vache et casque avec caméra, c’est parti pour deux heures de grimpe sur la via ferrata du Mont et son panorama imprenable sur la Pointe de Sales et le bourg de Sixt.

Randonnée câblée, échelles, passerelles, contacts rocher, passages dans les bois… le parcours est varié et le cadre sublime. La via n’est pas trop technique mais très aérienne. Pas de panique, il y a des déviations pour les passages plus complexes.

Samoëns : Lit douillet et essences alpines.

 

Avant de visiter Samoëns, nous déposons nos sacs à la Ferme d’en Bas, chez Véronique et André qui nous accueillent dans leur chambre d’hôtes. Une ferme rénovée, cosy à souhait, située au pied du Criou.

Le temps de prendre une douche et nous partons découvrir Samoëns avec Isabelle de l’office de Tourisme. Pas de meilleur guide pour apprendre l’origine des demeures bourgeoises ou l’histoire de l’église marquée par les tailleurs de pierre, sans oublier la place avec son Gros Tilleul planté en 1438 et le jardin botanique alpin la Jaÿsinia.

Nous terminons la soirée autour d’anecdotes sur cette vallée, la Savoie et ce qui pousse tant de gens à y revenir… ou ne jamais la quitter ! Demain une journée sportive nous attend.

Réveil en douceur et poussée d’adrénaline.

 

Odeurs de café, de pain frais et de gâteaux faits maison, voici un réveil en douceur ! Le petit-déjeuner est à l’image du lieu, authentique et chaleureux.

Canoraft.
Comme un toboggan super frais.

 

Ce matin c’est canoraft en duo le long du Giffre. Guilhem d’Ecolorado Rafting sera notre prof attitré pour nous expliquer comment manier la pagaie et surtout, se coordonner… Et au départ, ce n’était pas gagné !

 

Au final, 7 km de descente ponctués d’entraînements pour progresser et de quelques arrêts pour profiter du paysage des gorges de Tines. Une super activité à faire en solo, à deux ou en groupe.

Parapente.
Se laisser porter par le vent et ses émotions.

 

Le soleil est de la partie et on enchaîne pour un vol biplace en parapente avec David des Tontons Volants. Un baptême de l’air avec un tonton, c’est rassurant !

A 1 600 m d’altitude, on s’élance sur les pistes de ski herbeuses pour 20 minutes de vol au-dessus de Samoëns. La sensation à l’envol est étrangement douce… Quel bonheur de se laisser porter par le vent avec pour cadre le Mont-Blanc !

Fat bike.
Rouler confortable même sur les cailloux.

 

Après l’eau et l’air, nous voilà de retour sur terre. Direction le col de Joux Plane, sommet mythique du Tour de France. On rejoint Jo de Mountain Spirit pour découvrir le spot en Fat Bike, un VTT avec des pneus larges qui permet de rouler confortable même sur les cailloux. Départ du lac de Joux Plane jusqu’à la croix du sommet de la Bourgeoise. Le ciel est capricieux et la vue sur le Mont Blanc bouchée mais, même dans les nuages, les montagnes sont belles !

AVENTURES À SUIVRE PROCHAINEMENT

CARTE BLANCHE À
Maïder Oyarzabal

 

Originaire du Pays Basque et amoureuse des grands espaces, Maïder partage ses récits et photos sur son blog : madebymaider.com

S’inspirer et organiser son séjour en Savoie Mont Blanc ici

  • Nature
  • Outdoor
  • Randonnée
Savoie Mont Blanc